samedi 9 juillet 2016

Les groupes

THE LAST TARGET

Composition minimaliste de batterie et de fuzzy guitare , ce duo Vosgien mène la barque DIY du garage anglophone . Déjà aperçu sur plusieurs scènes plutôt cool depuis maintenant 5 ans , The Last Target ouvrira pour votre plus grand plaisir la programmation du Rupture festival !























DOOMHOUND


Philipp Hülsenbeck est le musicien allemand originaire de Leipzig (Allemagne) qui se cache derrière Doomhound. Depuis la pause entamée par son précédent groupe de post-punk, Sizarr, il a pu se concentrer des projets plus personnels, tels que Doomhound. Dans ce premier morceau "Yum Yum Watercourse" il détourne des sonorités de la World Music dans une bourrasque pop exotique, le tout enveloppé par la voix éthérée du chanteur. Sur scène, il interprétera ses premiers morceaux en tant que Doomhound, jusqu'alors inédits. Il sera accompagné de Fritz Brückner du groupe  White Wine (programmé cet été à la Route du Rock). Leur collaboration ne date pas d'hier :  ils ont déjà travaillé ensemble sur le second album de Sizarr et partagent le même studio d’enregistrement à Leipzig.

https://soundcloud.com/doomhound












OCTOPOULPE

8 tentacles - one man band from France / South Korea





https://octopoulpe.bandcamp.com/

















WILL GUTHRIE


Quiconque l’a déjà vu en concert sait combien cet homme est multiple. L’émigrant australien a posé ses valises à Nantes en 2004. Il a depuis gravé son empreinte parmi celles des plus singuliers batteurs et/ou percussionnistes qui martèlent l’espace sonore des musiques expérimentales de par le globe. Avec son approche brute et pourtant érudite de l’instrument, on oublie la technique, on écoute la musique.

Habitué à tourner en solo, on le croise aussi régulièrement entourés de la crème des stakhanovistes de la free music d’aujourd’hui (Oren Ambarchi,Anthony Pateras, Jerome Noetinger, Jean-Luc Guionnet…) mais sa musique dépasse tous les carcans des identités restreintes. Will Guthrie est aussi un homme qui s’est nourri de sons de partout, et il nous fait entendre ce qu’il en a digéré. Une musique aux racines apparentes mais à la modernité bien affirmée.


























PAUWELS


Disons le ainsi, Pauwels c’est cinq garçons dans le vent, un vent tempétueux et bruyant, un vent qui a déjà porté à travers toute la France et plus encore, des groupes tels que Pneu pour ne citer qu’eux. Encore tout jeune, le groupe jouit d’une fougue naissante, qui va crescendo et qui donne toute sa fraîcheur à cette tempête.
Ces fils du DIY ont opté pour un math/noise rock énergique, qui parfois même tente de très sobres envolées à tendances post-rock pour finir par groover façon stoner. Si la prod de leur premier album sobrement intitulé #1manque un poil de patate, les compositions elles ne sont pas en restes. Ça frappe juste et fort, assez pour vous en toucher une et vous exploser l’autre au passage.

https://pauwels.bandcamp.com/








WITXES   


WITXES, dont le nom évoque un sabbath de sorciers mexicains est le principal avatar du prolifique Maxime Vavasseur, expérimentateur méticuleux. Dans la nuée actuelle des projets drones, le jeune Français tire son épingle du jeu en fracassant la voiture de la musique pop sur l’arbre de la musique expérimentale et exigeante. Entre nappes organiques et tiraillements électroniques, la musique de WITXES est un tsunami émotionnel qui n’est pas loin des plus beaux moments des ténors du genre (Tim Hecker, Pan Sonic, Fennesz) jouant avec le feu hérité d’une riche culture de l’électronique (tantôt noise, tantôt techno minimale ou ambient). En live les plages sonores prennent une dimension physique insoupçonnée qui font de WITXES un projet qui vise au delà des sphères de la musique expérimentale.

http://kongfuzi-booking.org/wordpress/catalogue/witxes/










HORROR AND TRIUMPH


That Google translation of the band description  is so damned good that I can't help posting it :

"Horreur & Triumph est un groupe de Leipzig , dont le nom , pour ainsi dire la musique visages pathétiques provocateurs comme un élément contrastant avec l'abondance de la musique d'ambiance facile à digérer .
Les pièces abordent ni les intérêts personnels de l'auteur , ni ne répondent aux habitudes d'écoute d'un public par popaffinen arrangements familiers avec accrocheur . Bien au contraire. La musique de Horror & Triumph surpris par des changements brusques de volume et de tonalité, et crée ainsi un espace dans lequel un deux discrètes voix peuvent serpentent à travers certaines échelles étranges .
Un concert de ce groupe distribué des pauses , mais insère à la place les pièces sur la base des images abstraites à une expérience sonore homogène ensemble."






SILENCE  

     

Issu de la fusion de quelques groupements références en matière de musique folle à Nancy (Mary-X, Swin Projet, Krupuk...), Silence propose un post-rock dynamique, hypnotique, trippant, taillé pour faire vibrer nos tripes, à même la cave qui les accueillera.

http://silence77.bandcamp.com/  


                                                                     


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire